Lumière sur ...

Sophie TAEUBER-ARP,
Née à DAVOS en 1889, Sophie TAEUBER va mener une existence entièrement tournée vers les Beaux-Arts. Les arts appliqués constituent sa première orientation. Elle fréquente les ateliers de
St-GALL, MUNICH où elle est l’élève de WILHELM VON DEBSCHITZ et  à ZURICH , elle enseigne le tissage et la broderie.

Accueil >  Nos actions > Femmes Remarquables > Marcelle CAHN 

Marcelle CAHN : de l’expressionisme au constructivisme

1895 – 1981
Née à la fin du XIXème siècle dans une famille strasbourgeoise de négociants juifs, Marcelle CAHN va être, durant toute sa vie d’artiste, en symbiose avec l’évolution de la peinture contemporaine.
A l’école des Arts Décoratifs de Strasbourg, elle est formée par SATTLER, SCHNEIDER, RITLENG. A Berlin, sous la houlette de CORINTH et SPIRO, elle côtoie les artistes du mouvement « STURM » comme KOKOSCHKA. On le retrouve à PARIS dans les années 20, elle subit l’influence d’ARRAUJO de VUILLARD puis de Fernand LEGER.
En 1930, elle entre au groupe « CERCLE et CARRE » où elle retrouve Hans ARP et Sophie TAEUBER-ARP.
Tout au long de son itinéraire artistique, la peinture de Marcelle a évolué de l’expressionnisme au cubisme mi-figuratif, puis du cubisme au purisme et au constructivisme.
Marcelle CAHN décède à PARIS au début de l’automne 1981 dans une pauvreté proche du dénuement.
Pour + d'infos cliquez sur le lien : http://www.marcelle-cahn.fr